Logo d'Eklya
EKLYA - School of Business
  • Partager :

Les métiers de demain, les besoins des entreprises

  • 09.02.21

Sait-on de quels métiers les entreprises auront besoin pour faire fonctionner leurs structures et développer leurs activités ? À l’heure des choix d’orientation, beaucoup de jeunes et leurs parents se demandent si la formation qu’ils vont choisir aura un débouché. De grandes tendances se dégagent dans les évolutions des métiers à 10 ou 15 ans.

Tout d’abord, le vieillissement de la population entraîne un fort besoin de main-d’œuvre dans les métiers du soin et de l’aide à la personne. C’est le cas des infirmiers, aides-soignants et professions paramédicales. Ensuite, la poursuite de la tertiarisation de l’économie appelle davantage de métiers à fortes compétences techniques comme les personnels d’études et de recherche, les architectes et cadres du bâtiment, les métiers de la banque. C’est le cas également dans le secteur du numérique parce que les besoins des entreprises sont très importants et que l’offre de formation ne se développe pas assez vite.
Au-delà, tous les métiers de service aux particuliers recrutent (hôtellerie, restauration, esthétique, coiffure). Cela s’étend plus largement au domaine commercial de ces professions. Dans les fonctions supports (gestion, ressources humaines, management…) et dans la vente (commerciaux), les besoins sont également nombreux.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne a déjà anticipé la nécessité de former les jeunes à ces métiers du commerce, nécessaires au monde de l’entreprise d’aujourd’hui et de demain.

ZOOM SUR UNE PROFESSION : DÉVELOPPEUR COMMERCIAL

Le chargé de développement commercial est responsable de l’analyse et du suivi d’un ou plusieurs marchés pour une entreprise, il est chargé de préconiser les démarches commerciales pour optimiser la façon dont l’entreprise cerne ce marché et pilote ensuite l’ exécution des objectifs.

SES MISSIONS

Le chargé de développement commercial est responsable des résultats commerciaux de l’entreprise ou de son unité commerciale. Il suit un cycle de vente complet de la prospection à la fidélisation du client.

Ses missions quotidiennes sont rythmées par diverses activités :
> Gestion de la force de vente
> Suivi de projet
> Utilisation des techniques de négociation
> Suivi des objectifs
> Reporting à la direction.

Le développeur commercial a pour mission de trouver de nouveaux leviers de croissance pour une entreprise, il doit apporter des solutions, faire émerger des projets pour développer le chiffre d’affaires de manière directe (nouveaux clients ou produits) ou de manière indirecte (marketing et communication). En lien avec les équipes commerciales, marketing, financière et juridique, il doit coordonner les idées et équipes afin de créer de nouvelles activités au sein d’une entreprise.

QUALITÉS ET COMPÉTENCES NÉCESSAIRES

Le développeur commercial doit posséder d’excellentes qualités d’analyse, afin d’anticiper les évolutions du marché et d’avoir toujours un coup d’avance sur la demande et sur la concurrence. Il doit avoir une compréhension de la stratégie de l’entreprise, pour inscrire ses démarches dans la logique du développement de la structure ainsi qu’une bonne maîtrise de l’anglais. Il doit avoir également un esprit d’initiative car son périmètre d’action est large et la bataille commerciale est primordiale pour toutes les entreprises, sur des marchés souvent ultra concurrentiels. Enfin, le développeur doit être combatif et savoir tirer profit des mauvais résultats car la sanction est immédiate en cas d’échec.

ÉTUDES ET FORMATIONS

Le développeur commercial est généralement titulaire d’un diplôme de niveau BAC+5 (Master) qui peut être un diplôme universitaire ou celui d’une école de commerce ou même d’une école d’ingénieurs. La fonction est également accessible à des commerciaux justifiant d’un diplôme de niveau Bac + 3 (Bachelor) mais compensant par la qualité de leur expérience professionnelle.

ÉVOLUTIONS POSSIBLES

Le développeur commercial peut envisager ensuite d’accéder à un poste de Directeur Commercial.

PRINCIPAUX EMPLOYEURS

Les principaux employeurs sont les grandes sociétés disposant d’une direction commerciale autonome.

SALAIRE

> Jeune diplômé : 25 à 35 K€ + variable et avantages.
> Jeune cadre : 35 à 45 K€ + variable et avantages.
> Cadre confirmé : 45 à 80 K€ + variable et avantages.

Vous souhaitez postuler à EKLYA ? Remplissez votre candidature en ligne pour participer à notre prochain concours